Top articles

  • Jour 04. Guillaume. - THE RUBY SUNS, Adventure Tour (sur l'album Sea Lion, 2008)

    31 mars 2008

    1°) Imaginez, à votre échelle : un Paris-Brest par les petites routes, accompli d'une traite, huit heures d'affilée cramponné au volant, à rouler tambour battant sous des trombes d'eau puis, camping à Plouarzel avant de gagner l'île d'Ouessant. C'est...

  • Jour 06, Julien : SQUEEZE, Argybargy (1980)

    02 avril 2008

    La bande est usée, la musique de fond (Another Nail in my Heart) légèrement accélérée, la voix, nasillarde et surexcitée. Jools Holland, durant plus d'une minute, multiplie les hyperboles pour vendre le troisième album de Squeeze, Argybargy, dans ce qui...

  • Jour 07, Antoine : DEERHUNTER, Cryptograms (2007)

    03 avril 2008

    Le problème de Bradford Cox, c'est qu'il parle trop, se laisse aller à toutes les confessions, raconte en détail les nuits d'une adolescence passée à l'hôpital, les médicaments ingérés pour soigner des crises de panique récurrentes qui transforment les...

  • Jour 08, Sylvain : THE LADYBUG TRANSISTOR, The Albemarle Sound (1999)

    04 avril 2008

    Je repars de zéro. La question qui se pose, quand on décide d'écrire sur l'Internet, est celle du fond : blanc ou couleur ? Couleur implique tout de suite d'autres choix, en termes de police de caractères, de lisibilité, de placement des images. Avec...

  • Jour 09, Pierre : BLONDE REDHEAD, La Mia vita violenta (1995)

    05 avril 2008

    Ils se sont rencontrés par hasard. Dans un restaurant italien de New York au début des années 90. Deux filles : Kazu Makino et Maki Takahashi, jeunes japonaises venues étudier l'art à New York. Deux garçons : Amadeo et Simone Pace, italiens, frères, jumeaux...

  • Jour 10, Emmanuel : BRIAN ENO, Another Day On Earth (2005)

    06 avril 2008

    BRIAN ENO, je le vois comme un chanteur du dimanche. Ce n'est pas Paul McCartney, qui le dimanche promène ses chiens en voiture, pour le reste de la semaine se consacrer à ce qu'il sait le mieux : chanter. Chanter pour qu'il y ait des clairières. Pour...

  • Jour 11, Guillaume : OS MUTANTES, self-titled (1968)

    07 avril 2008

    L'EXOTISME. J'ai décidément quelque chose à dénouer avec l'exotisme. Si je creuse, j'ai toujours apprécié tomber hors de nos frontières sur des objets familiers qu'un usage différent avait fini par adapter, acclimater. J'aime ainsi l'idée de la 504 break...

  • Jour 13, Julien : MICHAEL HEAD & THE STRANDS, Something Like You (sur The Magical World of The Strands, 1997)

    09 avril 2008

    De cette chanson, un illustre musicien pop anglais dit un jour qu'elle « n'aurait pas pu être écrite ailleurs qu'à Liverpool » (Liverpool, Wondrous Place, Paul du Noyer). Gardons-nous pour l'instant d'en dévoiler l'identité. Et prenons d'abord le parti,...

  • Jour 14, Antoine : THE MEKONS, Where Were You ?/ I’ll Have to Dance Then (On My Own) + BOREDOMS, Super Roots 7.

    10 avril 2008

    La pochette de Where were you ? réinventée par Thibault Balahy (blog ici ) 1. Sorti sur 45 tours en 1978, suivi d'une seconde face A intitulée « I'll Have to Dance Then (On My Own) », « Where Were You ? » est une chanson aussi simple qu'inépuisable. Un...

  • Jours 15 à 21 : pendant les vacances

    11 avril 2008

    Bonjour. Merci de votre visite. On a Good Day revient le vendredi 18 avril, pour cause d'épidémie de congés : nous n'avons plus de dessinateurs, un rédacteur en Grèce... Mais il y a déjà beaucoup à lire ou à relire. A ceux qui nous découvrent, je suggère...

  • Jour 22, Sylvain : THE ESSEX GREEN, The Long Goodbye (2003)

    18 avril 2008

    The Long Goodbye vu par François Matton (blog ici) Un. Je suis à Amsterdam, chez Henk Hofstede, des Nits. Le thé noir aux épices de Henk est encore chaud et nous soufflons-grimaçons en portant le mug fumant à nos lèvres. Par moments, Henk sourit en direction...

  • Jour 41, Emmanuel : OUTKAST, Speakerboxxx / The Love Below (2003)

    08 mai 2008

    The Love Below, par RoskÖ Ces notes procèdent d'une hypothèse. C'est-à-dire d'une évidence trop têtue pour être honnête. La pop, c'est ce qu'on écoute, ce qui trotte dans la tête. Fantaisie durable, inclination qui tient droit. Depuis assez longtemps...

  • Pendant les vacances (suite) : Ed Ball is G O D

    16 avril 2008

    Les amis, La nouvelle vient de m'arriver, transmise par Guillaume. Edward Ball, souvent dit Ed Ball, sort un nouveau single, dans des conditions romanesques qui n'appartiennent qu'à lui. Lire à ce sujet la dépêche de Popnews ici . Des vidéos, dont plusieurs...

  • Jour 24, Guillaume : YO LA TENGO, And then nothing turned itself inside-out (2000)

    21 avril 2008

    And Then Nothing Turned Itself Inside-Out, vu par Youri Gralak C'est un disque qui commence par la fin, enfin par une possible fin. Une longue introduction lente, répétitive comme un mantra, laisse poindre sous l'apparente routine un truc qui fait masse....

  • Jour 27, Antoine : SUNSET RUBDOWN, Shut Up I Am Dreaming (2006)

    24 avril 2008

    Shut Up I Am Dreaming vu par Thibault Balahy . Mars 2007, un morceau de Sunset Rubdown passe quelque part entre Boston et New York, dans un robuste bus Greyhound auquel manque l'allure de canette qu'ils ont chez Capra, en direction de Miami. C'est bien...

  • Jour 25, Cyril : carte postale de Grèce

    22 avril 2008

    Sotiria Bellou (1921-1997), par Thibault Balahy Delphes, Grèce, 22 avril 2008. A cinq cent mètres de la table de taverne ou je suis assis, deux aigles se sont croisés, il y a cinq mille ans, pour désigner à Zeus le nombril du monde. Apres plusieurs péripéties,...

  • Jour 26, Julien : LOUIS PHILIPPE, An Unknown Spring (2007)

    23 avril 2008

    An Unknown Spring, vu par François Matton. Où il sera question d'Angleterre, pour changer un peu. De l'Angleterre contemporaine. Un pays qui ne va pas bien et qui renâcle à l'admettre. Travailler beaucoup pour gagner très peu. Courber quotidiennement...

  • Jour 28, Sylvain : BOB MOULD, District Line (2008)

    25 avril 2008

    Bob Mould, par Thibault Balahy En Normandie, dans une petite ville proche d'une plus grande, à Barentin près de Rouen, à Montivilliers près du Havre, j'ai mes artistes fétiches : Paul McCartney, Kate Bush, et Bob Mould. (Plus au Sud, franchies la Seine...

  • Jour 31, Guillaume : OLD TIME RELIJUN, Catharsis In Crisis (2007)

    28 avril 2008

    Catharsis In Crisis , réinventé par François Matton. (La pochette d'origine est un dessin d'Arrington de Dionyso) Arrington de Dionyso. Non je n'étais pas en Grèce avec Cyril, mais avec Arrington et son groupe Old Time Relijun l'après-midi précédant leur...

  • Jour 32, Cyril : THE MODERN LOVERS, self-titled (1976)

    29 avril 2008

    The Modern Lovers, par RoskÖ « One, two, three, four, five, six ». Avant même le premier accord, FJ se dresse sur son siège : « Ah, ça j'adore. Roadrunner. La rythmique est géniale ». Il est « tard, bien tard dans la nuit » (Ritsos). Quatre bouteilles...

  • Jour 33, Julien : THE IMPRESSIONS, This Is My Country (1968)

    30 avril 2008

    This is my country, vu par Youri Gralak Un après-midi de janvier, au musée des Beatles, deux jeunes filles noires se présentent au guichet. Comme il est coutume de le faire, Jim, l'un des hôtes d'accueil du musée, vêtu d'une veste Sergent Pepper jaune,...

  • Jour 35, Sylvain : THE SMITHS, Strangeways, Here We Come (1987)

    02 mai 2008

    Strangeways Visuel : Thibault Balahy. Texte : Sylvain Coumoul J'ai cru très longtemps que la figure des Smiths, la forme de leur écriture, était le cercle. Ce fut même, il me semble, ma toute première pensée positive au sujet de cette musique. Cela se...

  • Jour 38, Guillaume : carte postale de Carthage

    05 mai 2008

    J'étais prévenu, ce serait du All Inclusive, je n'ai pas été déçu, la formule comprenait presque absolument tout, le buffet à volonté à tous les repas. Pour nos vacances ensemble avec ma grand-mère Madeleine, bientôt quatre-vingt dix ans et, hormis sa...

  • Jour 40, Julien : THE LUCKSMITHS, Where Were We ? (2002)

    07 mai 2008

    Where Were We ?, par François Matton Six morceaux en écoute ici . Passer de Johnny Thunders aux Lucksmiths, pour dire les choses crûment, c'est un peu tenter de siroter une menthe à l'eau après s'être envoyé l'équivalent d'une demi bouteille de Jack Daniel's...

  • Jour 49, Sylvain : THE SMITHS, Strangeways... (1987) - 3ème partie

    16 mai 2008

    The Smiths, vus par Thibault Balahy , d'après une photographie célèbre de Stephen Wright Voici la fin d'un long article sur les Smiths, commencé il y a deux semaines. Ces trois parties peuvent aussi bien être lues à la suite (voici les liens : partie...

1 2 3 4 > >>